Elévation de Célhère au rang de Novice

Mon très cher Julian,
Ma très chère fille,
Mes très chères Soeurs,
Mes très chers Amis,
Mes très chers Autres,

Me voila à 10 h 00 du matin, à la terrasse du bar “Le Centre”, face à la Cathédrale de Rouen, en quête d’inspiration.

C’est la deuxième fois en moins d’un an que je vêle et j’en suis très heureuse. La seule chose que je regrette, c’est que mes pectoraux ne grossissent pas au rythme de mes grossesse, il va falloir que je me fasse une raison.

Nous somme le 24 mai de l’an 34 après Stonewall, jour de la Saint Donatien :

“A la Saint Donatien,
Les Soeurs ont du chien”.

195 jours après avoir ouvert la porte du Couvent, je t’accouche dans la très belle ville de la Pucelle mais également dans la ville du Patron des Transgenres : Saint Jean Jean d’Arc. Et comme l’a si bien dit Soeur Maria Magdalena l’années passée, aucune d’entre nous ne risque plus rien.

Tu arrives à un moment où le Monde vit des heures difficiles. Un Monde qui s’entre-déchire pour des raisons absurdes.

En France, où les petits hommes bleus à grosses matraques règnent en gardien de la bonne morale.

Bref, sur un terrain propice pour que les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence se reproduisent. Nous avons besoin de cornettes et tu contribue aujourd’hui à notre inexorable expansion (et je ne parle pas de toi, Camélia).

Après Philippe, Novice Pimprennelle, Soeur Aura, Novice Vih et Sœur Cyhère, tu deviens aujourd’hui ma 7ème fille.

Descendante de Lola, Rita et Hysterectoria, tu arrives au 24ème anniversaire de l’ordre.

Ton noviciat te permettra de perfectionner cette créature que nous avons toutes en nous, tu devras connaître notre déjà très longue histoire, faire ta place, apprendre à nous connaître toutes. En clair, ce temps là est un très très long apprentissage et le pire, c’est que cela ne s’arrête jamais.

Tout au long de notre vie de Sœurs, nous apprenons. Tu découvriras que chaque action une découverte. Découverte des lieux que nous ne fréquentons pas assez souvent, découverte de vécus tous différents.

Nous vivons dans une communauté où l’âge et l’apparence sont tristement fondamentaux : un cheveu blanc et hop sur le banc des ringards ou des vieux dinosaures faux-cilisés (Il fallait que je le case, j’aime bien…).

Les Sœurs sont là pour rappeler que nous devons nous serrer les cornettes. Tout n’est pas acquis. Nous devons rester vigilantes, vigilantes aux attaques moralisatrice des ligues de vertus mais vigilantes aussi vis-à-vis de notre propre communauté plurielle : n’exclure personne et ne pas juger.

Bon, après ce passage moyennement drôle, passons aux choses sérieuses. Je vais te demander de prononcer tes voeux mais avant tout, j’aimerais te poser deux questions :

“Qu’est-ce que je n’ai pas fait ou dit qui pourrait te faire défaut pour ton noviciat ?”

Réponse : “Je t’Aime”.

“Quelle heure est-il ?”

Réponse : …

Il faut toujours avoir l’heure, car on sait quand ça commence mais jamais quand ça fini.
Vas-y ma chérie, prononces tes voeux ?

Amour
Joie et Fête
Droit à la Différence
Solidarité
Information et Prévention Sida

Julian, jour de la Saint Donatien, et je sais qu’il fera don aux siens (Donatien… Don aux Siens…)…

Moi Sœur T. de la V. F. – Gardienne des Anges – Dite la Gothique, fille de Sœur Lola du Rêve de l’Ange, petite-fille de Sœur Rita du Calvaire de Marie Madeleine – car-elle-aussi-a-beaucoup-souffert et parce que tu le vaux bien, je t’élève au rang de Novice, et c’est à partir de maintenant que je deviens chiante, je préfère te le dire tout de suite…

Mais sœurs, je vêle et vous demande d’accueillir Novice Célhère.

Alleluyah !!! Alleluyah !!!

Je vais te poser ce voile blanc symbolisant ton noviciat. Un jour peut-être, j’aurais l’honneur de le remplacer par un voila noir, mais nous n’en sommes pas encore là…

Ce voila a appartenu à ta sœur de lait, Sœur Cyhère de la Même Opposée – Gardienne du Sourire des Anges – Dite la Souris, je me suis même demandé quelques fois si le cordon ombilical n’était pas au mauvais endroit.

Tu as choisi le rouge, couleur de Sœur Cyhère mais également la mienne originellement. C’est aussi la couleur de Sœur Cunégonde Hospitalière du Saint Clystère, la sœur qui m’a donné envi. Ce qui me rassure, c’est que tu n’est pas fait comme moi, sinon, tu finissais comme ça… Je t’aime, ma Inno.

Chère Novice Célhère, soit Belle, Merveilleuse, Démente et Religieuse mais n’oublie pas qu’aucune sœurs et toi en particulier n’est à l’abri d’une chute de talons…

Les Filles, un petit Gloria… Glooooooooo… Bite, Couilles.

Mes Soeurs, mes Amis, mes Autres, voici ce que mon vieil utérus produit aujourd’hui. Je suis fière et vous remercie pour l’amour que vous lui avez donné et j’en profite également pour vous remercier pour l’amour et la force que vous me donnez.

Au nom des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence, je te bénis.