Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence – Couvent de Paname » Elévation d’Ursita au rang de Sœur

Elévation d’Ursita au rang de Sœur

Mes très chères sœurs, mes très chers frères,

En ce jour de grâce du 14 Septembre après Stonewall (les impôts c’est pour demain), je vous souhaite la bienvenue en ce fabuleux lieu de XX pour le maintenant traditionnel pèlerinage du pique-nique des DJ.

Ce pique-nique qui fut le lieu d’un double miracle il y a 2 ans : ma première apparition en public en tant que sœur du Couvent de Paname et la messe des sœurs du même Couvent de Paname avec l’effectif syndical minimum de 3 participantes (mais Sœur T. avait ce jour-là absorbée suffisamment de produits chimiques pour tenir le rôle de plusieurs) et aujourd’hui, je vous invite donc à participer à un autre miracle, l’élévation de Novice Ursita Pinage.

Elévation, élévation vous me direz, mais comment est-ce possible ? Existe-t-il une puissance suffisamment forte pour faire léviter cette femme vulgaire et un peu enrobée ici présente ?

Et bien oui, cette puissance existe et c’est la puissance de la joie et de l’amour des sœurs. Je vous invite donc, mes sœurs ici présentes, mes sœurs des autres couvents, particulièrement celle de toutes notre lignée de San Francisco, les sœurs du dessus, particulièrement notre toute nouvelle sœurs, Sœur Maria Scholastica et vous toutes et tous ici présents, à participer à l’élévation de Novice Ursita au rang très convoité de Sœur de la Perpétuelle Indulgences, en ce très glorieux jour de l’exaltation de la Sainte Croix, qui, pour vous mécréants, célèbre le retour de la Sainte Croix à Jérusalem, fait pas l’empereur Héraclius en l’an 1342 avant Stonewall. En effet, n’est il pas un jour plus approprié pour cette élévation, je vous le demande…

Avant de procéder à la cérémonie elle-même, souffrez, en silence, avec moi, une brève remise en contexte. En effet, que de chemin parcourus entre ce jour béni de notre première rencontre, le jour de la Gay Pride 2002, qui était également le jour de ta première expérience de drag comme une Divine improbable en robe de mariée. Que de chemin parcouru donc entre ces premiers balbutiements, ces quelques coups de crayons maladroits, ces quelques paillettes éparses et le résultat que nous avons devant nous aujourd’hui. Que de chemin parcourus mais que de chemin encore à parcourir (enfin, ça dépend du but que tu te fixes ma chérie, si c’est moi que tu prends comme exemple, alors la effectivement, ça semble un peu irréalisable, par contre, si tu prends une autre !).

Donc, il y a eu la Gay Pride, ensuite ta demande de participation aux actions des sœurs comme postulante, ton élévation sur le trottoir parisien crotté en février dernier et quelques ampoules, bas filés, grosses livraisons de la Redoute plus tard, sans oublier divers ouvrages sur le porno homosexuel, nous y revoilà mais cette fois ci pour ton élévation comme Sœur Ursita…

Une sœur qui vient s’inscrire dans une lignée très riche (y’a du beau monde) ; il y a ta sœur de lait, Sœur Gina Tonic, la pétillante, actuellement présidente du couvent fondateur de San Francisco,

Moi, ta mère, Sœur GiGi Fa’Q, la pute Française, dites l’huître.

Ta grand-mère, Sœur Hellen Wheels, mère supérieure en exercice des filles de l’éruption divine, également connue sous le nom de Père Butch.

Ton arrière Grand-mère, la très alcoolique, Sœur Dana Van Iquity .

Elle-même fille de la double maternité de Sœur Mystéria du Saint Ordre de l’Hymen brisé, première femme membre des SPI

Et Dana fille également de Sœur Boum Boum, candidate au poste de conseillère municipale de San Francisco et qui a le privilège d’avoir un décret municipal nommé après elle, le décret Boum Boum qui oblige tout candidat à un poste officiel à postuler sous son nom de baptême.

Au-delà ça devient beaucoup plus flou, déjà entre les aïeuls, les incestes sont nombreux mais au delà, c’est le bordel total. Donc, quelque part, on devrait toutes descendre de la sœur fondeuse Sœur Vicieuse, salope avide de pouvoir.

Je suis sûr que tu perpétueras dignement cette lignée car tu en as les principales caractéristiques : un certain goût pour les spiritueux, une passion pour le sexe, une pilosité faciale abondante et plein d’amour à partager.

Puisses tu continuer cette longue tradition des sœurs par ton activisme social (et on en a bien besoin en ce moment), ton enrichissement spirituel, ton engagement auprès des communautés que nous servons et auprès des autres sœurs et de l’ordre tout entier des SPI.

Tant que je demeurerais Soeur de l’Ordre de la Perpétuelle Indulgence,
Moi, Ursita Pinage,
Je m’efforcerais toujours d’affirmer haut et fort,
à moi-même et aux autres,
les voeux, le credo et l’Esprit de notre Communauté,
au service d’Autrui, dans le combat social et l’illumination spirituelle.
Je m’efforcerais également
de maintenir ma loyauté
envers mes Soeurs et l’Ordre tout entier.
Ainsi, je m’efforcerais d’expier la honte,
de chasser la culpabilité,
de promouvoir la Joie Universelle
et l’Esprit de Fête,
et de participer à la lutte contre le Sida.
En ce jour, je fais vúu, une nouvelle fois,
de loyauté envers mes frères et mes soeurs,
envers ma communauté, envers moi-même.
Bénissez-moi !

Alléluia, Alléluia

Par les pouvoirs que nous nous sommes octroyés et parce que tu le vaux bien, je vous demande d’accueillir :

Soeur Ursita Pinage Passif
Gardienne des Vielles, des Grosses et des Poilues
Protectrice de la Grace Divine
Dite l’Oursin Purple