J’ai rêvé

J’ai Rêvé !

J’ai rêvé d’un pays où les femmes pouvaient se vêtir comme elles le désirent sans être accusées de racolage passif !

J’ai rêvé d’un pays où les travailleuses et travailleurs du sexe étaient libres et pouvaient exercer leur activité dignement !

J’ai rêvé d’un pays où les contrôles de police ne servaient pas à vider les lieux de drague !

J’ai rêvé d’un pays capable d’intégrer les immigrants au lieu d’organiser des “vols groupés” !

J’ai rêvé d’un pays capable d’honorer la mémoire de toutes les victimes, qu’elles aient été persécutées pour des raisons religieuses, politiques ou d’orientation sexuelle !

J’ai rêvé d’un pays où le souvenir des déportés homosexuels d’hier n’était pas interdit par les homophobes d’aujourd’hui !

J’ai rêvé d’un pays où nous n’hésitions pas à nous faire dépister pour nous préserver et préserver les autres !

J’ai rêvé d’un pays où les lesbiennes allaient chez leur gynéco pour prendre soin d’elles !

J’ai rêvé d’un pays où les acteurs de prévention à la sortie des lycées n’étaient pas accusés de corruption de mineurs !

J’ai rêvé d’un pays où orgasme lesbien et éjaculation féminine étaient reconnus !

J’ai rêvé d’un pays où l’on ne risquait pas de perdre son travail, ses amis ou sa famille en parlant de sa sexualité !

J’ai rêvé d’un pays où jeunesse et homosexualité ne rimaient pas avec sans domicile fixe, injures, coups, suicide ou hôpital !

J’ai rêvé d’une communauté où nous nous acceptions les uns les autres quelque soit notre sexe, notre âge, notre look !

J’ai rêvé d’un pays où les camionneuses et les lipsticks, malgré leurs genres différents, vivaient heureuses et visibles ensembles !

J’ai rêvé d’un pays où pédés, goudous, bi, trans et hétéros marchaient main dans la main!

J’ai rêvé d’un pays où les passants ne ricanaient pas en voyant une affiche où étaient inscrits les mots tarlouze, sale gouine et pédé !

J’ai rêvé d’un pays où l’expression “enculé” était une invitation à l’amour et pas une insulte !

J’ai rêvé d’une Europe et d’un monde où tous les pays condamnaient l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie !

J’ai rêvé d’un monde où les richesses étaient équitablement partagées et où les traitements antiviraux n’étaient pas accessibles qu’aux riches et aux Occidentaux !

J’ai rêvé d’un monde où les religieux de tous bords nous laissaient vivre nos différences !

J’ai rêvé d’un pays où les escarpins taille 45 étaient en vente libre dans les supermarchés !

J’ai rêvé d’un pays où les usines à paillettes étaient nationalisées et le lait démaquillant et l’épilation laser remboursés par la sécurité sociale.

J’ai rêvé d’un pays où la force des homosexuels face à l’intolérance était l’amour et la joie !

Vive l’hystérie ! Vive la Transrépublique !