Les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence – Couvent de Paname » Les Sœurs sont en colère 3 (Solidays 2008)

Les Sœurs sont en colère 3 (Solidays 2008)

Pendant ces trois jours nous avons fêté les 10 ans des Solidays et bien sur les sœurs ont été heureuses de vous retrouver, de vous présenter notre messe et de recevoir votre enthousiasme et votre affection. Mais on aurait bien souhaiter ne pas le célébrer… Y’a certaines fêtes qui ont un goût amer… Pourquoi ? Quelques chiffres…

Dans le monde, 25 millions de gens sont morts du sida depuis 1981. Chaque jour, 8000 personnes meurent du sida et 33 millions vivent avec le VIH. En France,150 000 personne vivent avec le VIH. Chaque année 7000 personnes apprennent leur séropositivité. 43% sont des femmes. 12% ont entre 15 et 24 ans. 60% des cas se trouvent dans 5 départements : l’Île de France, PACA, La Guyane et les Antilles.

Voila ce sont des chiffres, rien que des chiffres mais les sœurs en ont marre de voir que cela ne semble plus intéresser personne. Le SIDA n’est plus une priorité de santé publique et les associations sont de plus en plus en difficulté quand elles ne mettent pas carrément la clé sous la porte.

Informer sur le SIDA c’est bien sur parler de cul et les Sœurs ont en ras le bol de voir qu’il est toujours aussi compliqué de parler de sexualité, de toutes les sexualités, dans les écoles françaises… Toujours une assoc catho-réac’ en embuscade pour hurler à l’incitation à la débauche…

Les sœurs n’oublient pas les pays du Sud qui attendent toujours un large accès aux traitements…

Et sont dégoutées par les gros labos comme ABBOTT qui font tout ce qu’ils peuvent pour empêcher la fabrication et la distribution de médicaments génériques et préfèrent laisser crever les malades…

Les sœurs en ont ras la cornette de voir que la transexualité est toujours considérée comme une maladie mentale par la psychiatrie officielle…

Ras la cornette de tous ces psy qui s’érigent en expert et nous font chier avec leurs discours normatifs.

Ras la cornette que des lois imbéciles contraignent nos sœurs les putes à travailler dans des endroits parfois dangereux et qu’on leur refuse toujours le statut de travailleur (euse) du sexe.

Les Sœurs sont en colère parce que nous avons un président qui défend les homos pendant la campagne présidentielle, mais qui accueille ensuite dans son gouvernement la célèbre diva anti-PACS Christine Boutin, et à l’assemblée le député Christian Vanneste condamné pour propos homophobes…

Un président qui dit admirer le système social américain et qui lentement mais sûrement cherche à privatiser la santé . On t’aimait bien Roselyne avec tes tailleurs framboise écrasée et tes sourires 98 dents. On t’aimait beaucoup quand tu as eu les ovaires d’être la seule à droite à voter pour le PACS… Mais quand tu deviens Madame Franchise médicale, Madame Déremboursement… on ne t’aime plus du tout !

Les Sœurs conseillent d’ailleurs à ce même président, la prochaine fois qu’il empruntera le yacht d’un de ses potes milliardaires de le faire accoster en Espagne où nos frères et nos sœurs ont tout simplement les mêmes droits que n’importe quel/le citoyen/ne espagnol/e, hétero, homo, bi ou trans…

Et doit on encore parler de l’église catholique romaine, qui de Jean-Paul à Benoit nous ressort le même discours rance puant l’homophobie et l’ordre moral. Et qui en condamnant l’usage du préservatif se rend coupable de non assistance à personne en danger, voire de crime contre l’humanité.

Mais, même s’il y’a ces anniversaires qu’on aurait souhaiter ne pas fêter, même s’il y’a toutes ces choses qui nous énervent, nous fatiguent, nous révoltent,les Sœurs sont heureuses d’être aux Solidays avec vous.

On vous aime parce que vous le valez bien et que le combat continu.

La follitude vaincra !